Barrel 27 Mcpricemyers

Top Voyage !

Voyage à New-York – Nouvelle pâtisserie : le Cronut

Un voyage à New-York apporte toujours son lot de surprises et d’expériences inédites. L’épicentre de la Megalopolis abrite en effet des curiosités mondialement connues comme Central Park, Times Square, l’Empire State Building, la Statue de la Liberté ou encore les meilleurs musées de New-York.

Mais pendant vos vacances à New-York, vous ne devez en aucun cas rater l’occasion de faire un repas américain typique. À côté des hamburgers, hot-dogs et donuts, on observe  ces derniers temps engouement des New-Yorkais pour une nouvelle pâtisserie : le Cronut. Le blog Voyages-Monde vous emmène à la découverte du nouveau gâteau de New-York.

Voyage à New-York

Voyage à New-York

Qu’est-ce que le Cronut ?

Le Cronut est la dernière création du pâtissier français Dominique Ansel, c’est  le mélange ingénieux d’un donut américain avec un croissant français. Deux mois de recherches ont été nécessaires pour mettre sur pieds la recette parfaite. La pâte du Cronut est en fait inspirée de celle du croissant, croustillante à l’extérieur, qu’on cuit dans une huile de pépins de raisin. On roule ensuite le Cronut dans le sucre avant de le fourrer à la crème, puis, dernière étape : le glaçage !

Le Cronut est préparé chaque jour et son parfum change tous les mois. La première crème était à la vanille mais on a pu goûter aux crèmes citron et mûre depuis.

 pâte du Cronut

pâte du Cronut

Où acheter le Cronut à New-York ?

La vente se fait exclusivement dans la Dominique Ansel Bakery. Si vous planifiez un voyage à New-York, faîtes-y un arrêt et appréciez les multiples créations du confiseur.

  • Où se trouve la Dominique Ansel Bakery ?

189 Saute Street

New-York, NY 10012

http://dominiqueansel.com/

  • Heures d’ouverture de la boulangerie :

Du samedi au lundi : 08:00 – 19:00

Dimanche : 09:00 – 19:00

En revanche, si vous désirez vraiment essayer l’un des délicieux Cronuts, vous devrez alors vous lever de bonne heure et attendre un bon bout de temps. Les premiers clients arrivent à 6 heures du matin et attendent devant l’Ansel Bakery, une demi-heure après l’ouverture les Cronuts du jour sont déjà vendus !

Curiosités :

  • Seulement 250 Cronuts sont produits par jours
  • Une personne peut acheter que 2 Cronuts au maximum
  • Les prix montent jusqu’à 40 dollars l’unité au marché noir ! (Prix original : 5 dollars)
  • Un Cronut contient 500 calories

Allez-vous voyager à New-York et tenter de goûter à l’un de ces délicieux Cronuts ? Que pensez-vous de  l’engouement pour cette pâtisserie, est-elle justifiée ou exagérée ? Le blog Voyages-Monde attend vos commentaires !

Le casino de New Brunswick

Le Casino Nouveau-Brunswick est situé dans la colline Zone Magnétique de Moncton, au Nouveau-Brunswick, Canada. Cet hôtel casino qui affiche 4,5 étoiles est l’un des plus luxueux de la province. Tous les passionnés de casino ne manqueront pas d’être séduits par le cadre agréable et bon chic du casino qui est un véritable appel à la détente et à la fièvre du jeu.

Un hôtel de luxe à 90 millions de dollars

Ouvert en 2010, le casino de New Brunswick s’étend sur 2.200 m² et offre à ses clients des services d’hébergement dans son hôtel 4.5 étoiles, la restauration et des spectacles tout au long de l’année. Le projet de construction du casino New Brunswick a été dirigé par Sonco Gaming Inc., une société basée à Halifax. Les travaux de construction du complexe ont été lancés en octobre 2008 par le groupe Marco pour un coût avoisinant 90 millions de dollars. Auparavant, un accord a été signé avec la société des loteries du New Brunswick et cet hôtel est le premier de son genre dans le Nouveau-Brunswick. Si vous vous rendez au casino de New Brunswick, vous avez l’assurance d’avoir choisi un endroit exceptionnel pour passer des moments inoubliables.

Si vous décidez d’y passer un séjour, vous serez sous le charme de l’hôtel et ses chambres et suites grandes et magnifiquement décorées. L’hôtel compte des chambres modernes décorées avec goût. Chacune des 126 chambres et suites de luxe spacieuses offrent une vue spectaculaire sur Moncton. Les chambres sont dotées de toutes les commodités nécessaires pour rendre votre séjour agréable. Le restaurant vous accueille tous les jours et vous offre une large variété de menus internationaux et même personnalisés.

Un casino 100 % esprit de Vegas

Le casino est à quelques pas de l’hôtel et vous pouvez même y accéder à partir de l’hôtel. Le cadre est excellent pour les joueurs de différentes castes : touristes, voyageurs ou vacanciers. Le casino est unique en son genre dans la province et vous offre des heures de plaisir et de divertissement par excellence. Inspiré de la pure tradition Las Vegas, c’est le lieu de l’action en continu. Alors, n’hésitez pas à venir tenter votre chance au casino de New Brunswick.

Le casino est doté de plus de 500 machines à sous des plus récentes et des plus agréables qui soient et certaines sont même conçues pour des mises de 1 centime ou de 5 centimes. Avec plus de 30 tables de jeu, vous avez un large choix notamment avec le blackjack, la roulette, le craps et le baccara. Un salon de poker privé est également ouvert pour les passionnés de poker ainsi qu’une salle spéciale pour les gros flambeurs (un petit clin d’oeil à l’ami Philippe de casinofrance.org 😉 ).

Construit expressément pour votre confort, le casino de New Brunswick vous plonge dans une atmosphère unique de courtoisie et de divertissement. Le service de qualité dans le casino est équivalent à celui observable dans l’ensemble de l’hôtel avec un personnel toujours à votre disposition, soucieux de satisfaire vos envies.

3 endroits que vous devez visiter en Nouvelle Ecosse

Il y a de nombreuses choses à faire et à voir en Nouvelle Ecosse. Chaque région a des caractéristiques uniques mais quelques lieux se démarquent des autres.

Le phare de Peggys Cove

Le phare est l’un des sites touristiques les plus visités de Nouvelle-Ecosse. C’est l’un des emblèmes du Canada. On peut en faire le tour à pied mais il faut être cependant prudent car les vagues peuvent parfois surprendre par leur force. Il existe des circuits qui permettent de voir les nombreux phares s’élevant tout le long de la côte de la Nouvelle-Ecosse.

La Vieille Ville de Lunenburg

Lunenburg est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est une ville portuaire très animée et dotée d’une architecture unique et d’un riche patrimoine. Les habitants ont su préserver l’identité de la ville et ce, depuis des siècles en gardant notamment l’architecture de bois des maisons. Certaines datent du XVIIe siècle. Le Vieux Lunenburg est ce qu’il reste de mieux d’un établissement colonial britannique. La ville abrite des congrégations luthérienne et presbytérienne qui sont les plus anciennes du Canada.

La forteresse de Louisbourg

La forteresse de Louisbourg est située sur l’île du Cap-Breton. Elle est la reconstruction d’une forteresse française dans la province de la Nouvelle-Ecosse. Ce site fut choisi à l’origine pour défendre la ville de Québec contre une éventuelle attaque navale britannique. Les touristes qui souhaitent la visiter auront plusieurs activités qui leur seront proposés. Ainsi, ils pourront regarder un soldat de l’infanterie coloniale française tirer du canon et du mousquet, fabriquer de la dentelle, danser avec la noblesse, écrire à la plume ou manger du pain sortant tout droit du four en briques. Vous pouvez vous balader dans l’enceinte de la ville fortifiée et être transporté au XVIIIe siècle.

La Nouvelle-Ecosse est une province qui sort de l’ordinaire et dont il faut en découvrir les merveilles et la beauté.

Un weekend tranquillité et nature sur l’ile de Terre Neuve

L’île de Terre-Neuve fait partie de la province canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador. Elle se situe au large de la côte atlantique de l’Amérique du Nord. C’est un lieu idéal pour tous ceux qui recherchent la tranquillité durant tout un week-end.

L’île de Terre-Neuve : un havre de paix

Si vous recherchez un endroit tranquille pour un week-end, il faut aller à l’île de Terre-Neuve. Elle constitue une destination privilégiée pour tous ceux qui ont l’âme exploratrice. L’île possède une grande richesse au niveau de la flore et de la faune. La forêt couvre environ près de la moitié de Terre-Neuve. Le sud est recouvert de conifères comme l’épinette noire, les épicéas et les sapins baumiers. Le nord de la province accueille une population importante d’ours polaires. Pour les amateurs, dans la plupart des baies, on y trouve des homards, des harengs, des crabes et des maquereaux.

Que faire durant votre week-end dans l’île de Terre-Neuve

Un week-end c’est court mais vous aurez toutefois le temps de visiter de nombreux sites ou de pratiquer des activités diverses. Le parc national du Gros-Morne, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO vous permettra de voir des caribous des bois, des ours noirs, des chauves-souris ou des castors du Canada.

Capitale de la province de Terre-Neuve-et-Labrador, St John’s est une ville très accueillante où vous trouverez de magnifiques chutes d’eau, des paysages marins spectaculaires avec une histoire unique et une beauté incomparable. De nombreux musées, galeries et églises vont séduire ceux qui s’intéressent à l’histoire de Terre-Neuve.

Les vestiges de l’Anse aux Meadows est le premier site viking authentique qui a été découvert en Amérique du Nord. Il est situé au nord de Terre-Neuve. C’est donc un lieu historique à visiter absolument.

C’est la province la plus unilingue du Canada avec près de 97,5% anglophones. Il vous faudra donc parler l’anglais pour votre week-end dans l’île de Terre-Neuve.

Voyager en terre AcadienneLa terre de beauté – Petite histoire de l’Acadie

Petite histoire de l’Acadie

acadiePremière colonie française d’Amérique, l’Acadie offre plus de 400 ans d’histoire. Il n’existe plus de territoire proprement acadien mais il y a encore de nombreuses communautés acadiennes, notamment en péninsule néo-écossaise et aux quatre coins du Canada.

L’origine de l’Acadie

Au XVIe siècle, des pêcheurs européens, et notamment originaires de Bretagne, de Normandie et du Pays basque sont allés pêcher de la morue sur les côtes de Terre-Neuve. Peu à peu, ils se sont familiarisés avec le Golfe du Saint-Laurent, ses îles et le Nouveau-Brunswick.

En 1524, la France, désireuse de posséder ses terres dans le Nouveau Monde y envoie Giovanni da Verrazano. Il serait le premier à avoir utilisé le terme Acadie pour désigner ce territoire. Jacques Cartier, de 1534 à 1542, va effectuer trois voyages d’explorations. Il se rendra dans le golfe et le fleuve Saint-Laurent. Il y établit les premières cartes géographiques sur lesquelles figure l’Acadie. La France n’y reviendra qu’en 1604 dans le but cette fois, de s’y installer. A compter de 1611, de nombreux bateaux partant de France vont jeter l’ancre en Acadie. Il faudra toutefois attendre après 1632 seulement pour que les premières familles s’installent et que les bases de la colonie soit vraiment jetées.

Port-Royal, Grand-Pré, Beaubassin sont les premiers lieux de peuplement français en Acadie. Ils correspondent essentiellement à la péninsule de la Nouvelle-Ecosse. Les premiers colons devront faire preuve d’imagination et de ténacité afin de se débrouiller avec les moyens du bord car rares sont les produits importés de France.

Les conflits territoriaux entre l’Angleterre et la France

Le développement de la colonie acadienne va être très compliqué car il se heurte à de nombreux conflits politiques. Entre la France et l’Angleterre, la guerre des territoires va tenir le peuple acadien durant des décennies. Ainsi, de 1604 à 1713, l’Acadie va changer sept fois de mains entre l’Angleterre et la France. Cependant, en 1713, le traité d’Utrecht fait que la France va céder définitivement l’Acadie à l’Angleterre.

Les acadiens forment de nos jours des communautés très dynamiques et notamment en Nouvelle-Ecosse, au Nouveau-Brunswick, au Québec.